devis gav

ASSURANCE
ACCIDENT DE LA VIE

assurance accident vie

Chute, coupure, brûlure, noyade : tous les accidents de la vie sont couverts

ASSURANCE
CORPORELLE

assurance corporelle

Une assurance qui indemnise tous les dommages corporels sans exception

INDIVIDUELLE
ACCIDENT

assurance individuelle accident

Une assurance individuelle pour les accidents dont vous êtes responsable

CONTRAT
GARANTIE ACCIDENT

contrat garantie accident

Choisissez le contrat de garantie accident le plus adapté à vos besoins

Nos guides en ligne :
> Assurance famille

Les multiples intérêts de l’assurance famille

L’assurance famille, ou assurance prévoyance accident, est une garantie permettant de stabiliser la gestion des risques du quotidien. En effet, en France, près de trois quarts des accidents se déroulent dans le cadre de la vie privée : bricolage, sport, loisirs… sont autant d’activités pouvant donner lieu à des mésaventures qui étaient, jusqu’à très récemment, mal couvertes par les assureurs. Aujourd’hui, on compte en France un accident corporel toutes les quatre secondes, ce qui rend cette garantie indispensable.

Un complément des assurances du quotidien

Cette formule permet de conserver la vie familiale sur le long terme, notamment en couvrant les dommages et l’inconfort causés par des accidents provoqués par un tiers ou par soi-même, sur vous-même, votre conjoint ainsi que vos enfants et petits-enfants s’ils sont sous votre surveillance. Les types d’accidents pris en compte sont de plus nombreux : on peut en effet compter les accidents domestiques, les dommages provenant d’agressions physiques ou ceux provenant de catastrophes technologiques ou naturelles. L’assurance famille couvre également les erreurs médicales, ainsi que les accidents de la circulation à moins que ceux-ci se déroulent sur le trajet pour aller au travail : il faut alors faire appel à la Sécurité Sociale. De la même façon, les accidents de travail sont eux aussi exclusivement couverts par l’employeur et la Sécurité Sociale.

L’un des intérêts de l’assurance famille est aussi sa couverture étendue : elle fonctionne en effet dans toute l’Union Européenne (et la Suisse) si la durée du séjour n’excède pas trois mois. Cependant, certains assureurs proposent des formules prenant en compte le monde entier et n’imposant aucune limite temporelle. Les enfants, eux, sont notamment assurés non seulement à la maison, mais également à l’école ou pendant leurs activités périscolaires (classes vertes…) ou extrascolaires (colonie de vacances…).

Un programme d’indemnisation

Les indemnisations proposées dans le cadre d’une assurance famille le sont sur mesure, afin de faire face aux conséquences d’un accident corporel et de maintenir le niveau de vie de la cellule familiale. Le montant des réparations peut varier selon votre prestataire d’assurances, mais il dépend généralement de l’expertise d’un médecin, qui sert ensuite à l’ajustement des indemnités selon le barème utilisé en droit commun. Il faut ajouter à cela le remboursement des pertes de gains professionnels, les préjudices personnels (esthétique, inconfort…), l’aménagement du véhicule ou du domicile. En cas de décès, les dédommagements prennent en compte les préjudices économiques et moraux, en plus, naturellement, des frais d’obsèques. Il est également possible de faire une demande d’aide financière en cas de nécessité d’accompagnement psychologique. De plus, en cas d’absence du domicile du souscripteur d’une assurance famille, (absence due par exemple à une hospitalisation suite à un accident), le prestataire s’occupe de la garde des enfants et des animaux de compagnie, ainsi que de l’aide ménagère. Enfin, l’accompagnement financier se poursuit à travers un processus de conseil à la gestion de l’apparition d’un handicap.

La Garantie contre les Accidents de la Vie privée (GAV)

Les assurances famille sont, le plus souvent, liées au sigle de la Garantie contre les Accidents de la Vie privée, qui est réglementé par l’État. Pour qu’un assureur puisse mettre en avant ce certificat, sa formule doit comprendre plusieurs points obligatoires, comme par exemple le délai d’indemnisation qui ne doit pas dépasser un mois une fois l’accord trouvé avec le bénéficiaire ou la victime. Ce dit accord, lui, doit être proposé moins de cinq mois après la déclaration de l’accident. Au sujet du montant de l’indemnisation, il ne peut techniquement pas dépasser le million d’euros (par victime), bien que certains organismes proposent des possibilités d’extension du montant.

Il est cependant indispensable de se renseigner directement auprès de son assureur, celui-ci peut proposer des clauses uniques qui dépendent des formules qu’il propose ou encore de votre situation personnelle.